" Le blog qui vous emmène en voyage "

Vietnam: Voyage en moto et observation des tortues sur l’île de Con Dao

con dao

Envie de vous couper du monde dans un décor grandiose? Lors de ma traversée du Vietnam, je me suis rendue dans l’archipel de Con Dao, à l’extrême sud du pays. Un petit paradis tropical encore sauvage et sans touriste. Vous venez?

Con Dao compte une dizaine d’îlots, mais seulement 5000 habitants y vivent, majoritairement sur Dao Con Son, l’île principale. Cette destination méconnue a pourtant été mise sous le feu des projecteurs de la télévision française, puisqu’elle a accueilli les aventuriers de la dixième saison de Koh Lanta. Je suis tombée amoureuse de ce petit bout de terre perdu dans la mer de Chine et je vous donne toutes les infos pratiques pour organiser votre aventure.

con dao

Voyager en moto sur Con Dao

On ne peut pas faire le tour complet de l’île. La route ne longe en effet que la côte ouest. Elle débute à l’aéroport et se poursuit sur 28km avant de s’arrêter net au pied d’une crique. Le mieux est donc de louer une moto afin de pouvoir explorer l’île à votre guise. Il n’y a pratiquement pas de circulation à Con Dao, ce n’est donc pas dangereux de conduire et l’endroit est parfait pour se lancer si vous n’avez jamais fait de moto de votre vie!

Il existe deux options pour louer une moto. Soit la prendre directement chez un loueur, soit la louer auprès de votre hébergement, c’est une pratique très répandue et aussi le plus simple à faire. Le prix à la journée dépend du loueur mais tourne autour de 150 000d soit 6€. A cela il faudra rajouter le prix du plein, 50 000d soit 2€ et à vous la liberté! Si vous n’êtes pas habitués à conduire de deux roues n’hésitez pas à demander un petit cours de conduite au loueur. Et surtout, avant de partir vérifiez bien l’état des freins.

moto con dao

Station essence: Vous trouverez une station essence à la sortie de l’île, direction ouest. Il faut suivre la route côtière puis au carrefour au lieu de tourner à droite pour longer la côte, il faut continuer tout droit. La station se trouve à l’angle du carrefour suivant. Vous pourrez aussi la trouver en tapant « cây xăng Côn Đảo » sur Google Maps. En montrant un billet de 50 000d au pompiste, celui-ci comprendra que vous voulez un plein.

Itinéraire le long de la côte sud-ouest

L’ouest de l’île reste ma partie préférée. Les paysages sont vraiment splendides et j’avais envie de m’arrêter tous les 100 mètres pour prendre des photos et contempler le panorama. La route longe la côte par intermittence et serpente à flanc de montagne. Vous aurez sûrement la chance de croiser le chemin d’un ou deux macaques le long du trajet. C’est d’ailleurs le seul endroit au Vietnam où j’ai eu la chance d’observer des singes en liberté.

con dao

A la sortie de la ville, vous pouvez visiter le temple Bouddhiste de Vân Sơn Tự, visible depuis la route ou bien celui de Miếu An Sơn qui surplombe le lac de An Bai. Je n’ai pas pu m’y rendre mais ces sites ont l’air très jolis!

En continuant la route côtière sur quelques kilomètres vous découvrirez le panorama donnant sur le Mui Ca Map ou cap du requin, tout simplement mon lieu préféré! C’est juste magique quand on passe le virage et qu’on découvre cette vue magnifique sur la plage sauvage et la montagne en forme de pain de sucre qui tranche avec le bleu de la mer. On se sent libre et seul au monde sur une île déserte.

Mui Ca Map con dao

Mui Ca Map con dao

Plus loin encore, un stop au petit port de pêche de Cang Ben Dam s’impose. Selon l’heure ou pourrez y voir les pêcheurs décharger sur le quai leurs bacs remplis de poissons. Ici pas de touriste, les gens vous regarderont donc sûrement avec un peu de curiosité. Non loin de là se trouve une plage cachée par la végétation où vous pourrez peut-être découvrir des bateaux de pêches échoués en attendant la marée et des filets sécher sur le sable. C’est un endroit plein de charme et très photogénique.

port Cang Ben Dam con dao

port Cang Ben Dam con dao

port Cang Ben Dam con dao

Enfin, quand vous aurez atteint la fin de la route, je vous recommande de continuer à pied et de descendre dans la crique. C’est un endroit sauvage et rempli de tranquillité, idéal pour s’adonner à la contemplation, un peu moins pour se baigner à cause des rochers coupants.

con dao

con dao

con dao

Itinéraire le long de la côte nord-ouest

Les plus longues plages de sable blanc se trouvent au nord-ouest de l’île. Le long de la route les paysages sont moins spectaculaires qu’en direction du sud. A la sortie de la ville on passe devant l’ancien bagne français de Poulo Condor. Les français ont ouvert ce bagne en 1861, du temps de l’Indochine, pour y enfermer tous les opposants vietnamiens à la colonisation et de nombreux délinquants de métropole. Les conditions y étaient extrêmement dures. Les prisonniers y étaient maltraités et parfois enfermés dans des cages à tigre jusqu’à devenir paraplégique. Il a été estimé que 20 000 bagnards sont morts ici. Le bagne a fermé avec le départ des français mais sera réutilisé comme lieu de détention par le régime du sud lors de la guerre du Vietnam en 1955. Aujourd’hui il a été transformé en musée afin de sensibiliser le public au sombre passé qu’a connu l’île. L’atmosphère y est pesante mais si vous êtes intéressés par l’histoire franco-vietnamienne je pense que la visite peut valoir le coup.

J’ai poursuivi poursuivi mon chemin jusqu’à la plage de Bai Bien Dat Doc. C’est une immense plage de sable blanc légèrement en contre-bas de la route. Même si il y a un resort de luxe au bout de la plage, elle était déserte le jour où j’y suis allée. Une grande plage tropicale avec de l’eau à 30°C rien que pour nous, si ce n’est pas le paradis ça!

plage Bai Bien Dat Doc con dao

plage Bai Bien Dat Doc con dao

plage Bai Bien Dat Doc con dao

Vous pouvez aussi continuer jusqu’à la pointe de Mui Chim Chim pour découvrir un beau point de vue sur les autres îles de l’archipel. Personnellement j’ai préféré profiter au maximum de la plage!

Itinéraire en direction de l’est

Cap à l’est maintenant, pour découvrir une facette encore plus sauvage de l’île. Une route tortueuse s’enfonce dans la jungle sur plusieurs kilomètres avant de se stopper net au pied d’un sentier. En suivant le chemin de randonnée qui traverse le parc national vous déboucherez sur une crique.

parc national con dao

Il est possible de faire des randonnées un peu partout sur l’île mais les chemins de sont pas très bien indiqués et il vaut mieux se rendre à l’office de parc national pour connaître les différentes possibilités et éventuellement prendre les services d’un guide. Celui-ci vous donnera plus d’informations sur la biodiversité de l’île. Con Dao est vraiment une super destination écotouristique pour les amoureux de la nature: Plantes tropicales, reptiles, singes, récifs coralliens, tortues vertes… .

parc national con dao

Snorkeling et observation des tortues de mer

Bon, il faut que je vous l’avoue, si je suis venue à Con Dao, c’est en partie pour assister à la ponte des tortues vertes, une espèce de tortue de mer protégée par le parc national. Ces tortues ont fait de l’archipel de Con Dao un de leurs seuls lieux de reproduction en Asie du Sud-Est continentale. La période de ponte des tortues s’étend de juin à septembre et se déroule sur quelques plages spécifiques de l’archipel. Les tortues vertes font parties des espèces qui reviennent pondre sur leur plage de naissance entre 8 et 15 ans après leur éclosion puis tous les 3 à 6 ans. Leur instinct et leur capacité de mémorisation sont impressionnants! Le parc national offre la possibilité de passer une journée avec un ranger pour découvrir la biodiversité de l’île et observer les tortues de mer la nuit venue.

Attention, comme il s’agit d’une zone protégée, la fréquentation humaine sur l’île de Bay Canh, où je me suis rendue, est limitée. Seulement 24 personnes au total ont l’autorisation d’y passer la nuit. Sans compter les rangers  nous étions 2 la journée, puis 6 dans la nuit, ce qui était très agréable. Nous avons attendu notre guide au niveau du port pour prendre un petit bateau à moteur en direction de l’île de Bay Canh, située à une 40 de minutes de l’île principale.

Port de Con Dao Vietnam

Nous nous sommes arrêtés à mi-parcours pour une plongée en snorkeling. Masques et tubas sont prêtés (à rincer à l’eau de mer avant utilisation…). Niveau plongée ce n’est pas les caraïbes, l’eau était assez trouble à cause de la pluie de la veille, mais j’ai tout de même pu voir de jolis récifs et quelques poissons exotiques. Nous avons ensuite mis le cap sur la mangrove et rejoint le camp des rangers, un petit ensemble de bâtiments et de hangars en lisière de plage. Nous avons ensuite fait une petite balade sur l’unique chemin de l’île, afin de découvrir les différentes espèces végétales et animales. L’occasion pour notre guide de nous expliquer tout un tas de choses intéressantes sur le fonctionnement du parc.

Camps des rangers Bay Canh Con Dao, île de Bay Canh, plage paradisiaque Vietnam

Nous avons également pu visiter la nursery. Les rangers récoltent les œufs de tortues et les replacent dans des nids de sables à l’abri des prédateurs pour augmenter les chances de survies des petites tortues. Ils jouent aussi sur le taux de luminosité pour équilibrer les sexes. Le soir venu, nous sommes repartis en forêts, lampe torche à la main, pour observer les crabes tanks, des crabes géants qui se logent dans des trous de terre. Lorsque le guide nous a demandé d’éteindre les lampes, un monde merveilleux s’est offert à nous, des dizaines de vers luisants se sont mis a scintiller dans le noir absolu. Un vrai moment de magie. Nous avons ensuite rejoint nos hamacs pour attendre la venue des tortues. Un grand suspens, car rien ne nous garantissait que nous pourrions en voir. Mais finalement mon vœu s’est exaucé, le guide est venu nous réveiller. règles strictes, pas de bruit, pas de geste brusque, pas de luminosité en dehors de la minuscule lampe du ranger. Juste le clair de lune et les étoiles pour nous éclairer. Puis nous les avons vues, ramper sur la plage, creuser leur nid, y déposer leurs œufs, de petites balles rondes comme des balles de ping-pong. Un pur moment de grâce, une des plus belles nuits de ma vie! Comble de la chance, nous avons pu assister à l’éclosion de plusieurs nids et voir le museau des petites tortues percer leur colline de sable et guider leur pas jusqu’à la mer.

C’est une expérience magique qui n’est nullement un jeu. Si vous souhaitez vivre ce moment à votre tour, je vous demande d’y aller dans le respect du lieux, des animaux et des personnes qui travaillent. C’est un moment unique de partage, pas de voyeurisme. Les tortues sont des animaux sauvages sensibles et fragiles, pas des jouets. Respecter les consignes des rangers et ne faites rien sans leur accord. Les photos sont autorisées sous certaines conditions, luminosité des écrans au plus bas et pas de flash. Sans appareil adéquat ça ne rendra rien mais cela fait parti des moments où il vaut mieux voir à travers ses yeux qu’à travers un objectif.

Bay Canh Island Con Dao

Pour cette aventure il faut compter 2 000 000d soit 75€ par personne. Ceci inclut le trajet en bateau, le snorkeling, la nuit en hamac, l’observation des tortues et les services d’un guide du parc anglophone. Les repas et les boissons (eau) de sont pas compris, à vous d’apporter le nécessaire. Sur l’île pas de réseau et pas de douche, juste un tuyau pour se rincer. Vous dormirez dans des hamacs sous tonnelle avec une moustiquaire. Il existe aussi une option pour dormir dans une pièce fermée mais sans clim.

Se rendre à Con Dao

Pour rejoindre Con Dao il faut prendre l’avion au départ d’Ho Chi Minh. Il y a des vols presque tous les jours. Le prix d’entrée du billet pour un aller/retour est de 1 800 000d soit 75€. Faites attentions en choisissant vos dates car ce prix peut facilement doubler! Le vol dure 1 heure et est effectué par un avion à hélices. Et oui, aller sur Con Dao ça se mérite! Pour rejoindre le centre ville il suffit de prendre un taxi, la course coûte entre 110 000 et 130 000d soit entre 5 et 6€.

aéroport con dao

Hébergement à Con Dao

Comme je vous l’ai dit, Con Dao est très peu touristique de ce fait le choix en terme d’hôtels est assez restreint. Il y a quelques resorts de luxe souvent fréquentés par les vietnamiens aisés et quelques stars hollywoodiennes mais les prix sont élevés. Si vous voyagez avec un budget moyen je vous recommande le Red Hotel. J’ai moi même séjourné dans cet hôtel 2 étoiles, il est simple mais suffisamment confortable. Chambres lumineuse, clim, douche, wifi…la patronne parle un peu anglais et le prix est très correct, 28€ la chambre double. Le Red Hotel se situe dans le centre ville et j’y ai également loué ma moto à la journée.

Adresse: 17B Nguyen An Ninh, Con Dao

Niveau bonnes adresses, si vous voulez un bon petit-déjeuner, je vous recommande le Infinity Coffe and Resto, un restaurant cosy et végétal avec beaucoup de bois et de coussins. Il propose de la cuisine occidentale type burgers, salades et pizzas et donc les petits-déjeuners. Mention spéciale au personnel très sympa, à la confiture d’ananas et au jus de pastèque!

Adresse: Phạm Văn Đồng, ,Con Dao

infinity coffe and resto con dao

Quand partir à Con Dao?

Il n’y a pas de mauvaise saison pour aller sur l’île, tout dépend de ce que vous prévoyez de faire. De novembre à début mai, c’est la saison sèche, l’idéal pour randonner dans la jungle mais moins pour se baigner. La côte étant très agitée jusqu’en avril. De mi-mai à fin octobre c’est la saison des pluies. Il s’agit plutôt de grosses averses intermittentes. De mai à fin juillet c’est la meilleure période pour plonger. De juin à septembre et surtout juillet-août-septembre sont à privilégier pour observer les tortues. La température moyenne est de 27°C et peut varier entre 20 à 35°C selon les conditions climatiques. Je m’y suis rendue en août, malgré un temps un peu gris et 1 ou 2 petites averses j’ai pu plonger et randonner sans souci.

Avez-vous déjà entendu parlé de Con Dao? Des questions à propos de l’île? Je me ferai un plaisir de vous répondre en commentaire.   

2 Comments

  • Sego

    Hello,
    Merci pour ces infos très intéressantes ! J’ai prévu d’aller sur Con Dao début mars, après de multiples lectures je ne regrette pas d’avoir choisi ce petit coin de paradis !
    Juste une question, as-tu eu affaire aux puces de sable et aux « sandflies » qui apparemment gâchent un peu les plages ?

    Merci !

    décembre 28, 2017 - 1:30 Répondre
    • Harmonie L'Exploraterre

      Salut! Oui, je pense que tu vas adorer! Par chance, aucune trace de puces et de mouches de sable lors de mon passage. Je sais qu’il est fréquent d’en trouver en Thaïlande et il a aussi quelques témoignages pour l’île de Phu Quoc dans le sud du pays. De on côté je n’en ai jamais croisé mais peut-être se cachent-elle bien… En général ces bestioles sont plus actives en début ou fin de journée, le mieux reste peut-être de se munir d’un insecticide de secours. Bon voyage

      décembre 30, 2017 - 10:51 Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée

Qui suis-je?

Hey! Bienvenue sur ce blog

Moi c'est Harmonie, une travel addict toujours en manque de nouveaux horizons! A travers L'Exploraterre je t'invite à voyager autour du monde au gré de mes explorations. Prêt à rejoindre l'aventure?

Restons en contact sur

Ils en parlent!