" Le blog qui vous emmène en voyage "

Guide pratique: Partir au pair à l’étranger

Partor au pair à l'étranger

Nous sommes nombreux à chercher un moyen de s’expatrier à l’étranger quelques temps, découvrir de nouvelles choses, apprendre une langue, rencontrer de nouvelles personnes… Parmi toutes les solutions possibles il y a partir fille au garçon au pair. Je suis moi-même partie fille au pair à deux reprises, des expériences qui m’ont marquées pour le meilleur et je vous partage aujourd’hui mes conseils pour vous permettre de tenter l’aventure à votre tour!

Être au pair, en quoi ça consiste?

Le leitmotiv pour être au pair s’est d’aimer passer du temps avec les enfants. Sans ça mieux vaut vous concentrer sur un autre projet car les enfants sont au cœur de cet échange culturel. Lorsque vous êtes au pair, votre tâche principale sera de vous occuper d’un à plusieurs enfants. Cela implique jouer avec eux, organiser des sorties, les emmener à l’école où à leurs activités extra-scolaires, faire la cuisine, s’occuper de leur toilette…

A cela peuvent être rajoutées quelques tâches ménagères (lessive, un peu de ménage, vaisselle, courses…). En échange de ces services, la famille vous accueille chez elle comme l’un des ses membres, vous êtes nourris, logés, blanchis et gagnez une somme d’argent de poche chaque mois.

Les avantages d’être au pair

Partir au pair vous offre la possibilité de vivre de manière prolongée dans un pays étranger à moindre frais. C’est l’occasion de découvrir la culture et le mode de vie d’un pays et d’une famille et d’apprendre ou de progresser dans une langue. Rien de mieux que d’être en immersion pour apprendre une langue et c’est peut être le plus grand avantage d’être au pair car que vous le vouliez ou non vous serez obligés de parler la langue du pays pour vous faire comprendre par les enfants dont vous vous occuper. Cela vous permet d’avoir une expérience « professionnelle » à l’étranger puisque vous devez respecter un emploi du temps et que vous êtes dédommagés pour votre travail. Je ne peux que confirmer que les expériences à l’étranger sont toujours très appréciées sur un cv. Etre au pair c’est aussi l’occasion découvrir un pays et de voyager sur votre temps libre, de créer des relations internationales et de vous émanciper.

Les inconvénients d’être au pair

Si vous savez à quoi vous vous engagez, il n’y a pas vraiment d’inconvénient. Il faut toutefois être conscient que ce ne sont pas des vacances! Vous êtes là pour aider une famille. Cela implique des horaires à respecter: Peut-être se lever tôt le matin, se soumettre aux horaires de repas, aux règles familiales, à son emploi du temps, faire des choses que vous n’aurez peut-être pas envie de faire… Selon la famille vous pouvez vous retrouver avec 15 heures de travail dans la semaine comme 30 heures! Il faut être clair sur les attentes de chacun dès le départ. Il est aussi difficile de faire comprendre aux enfants que si votre journée s’arrête à 17h ils ne viennent pas vous réclamer pour jouer en dehors de vos heures de travail alors que vous êtes là 24h/24. A vous de voir ce que vous voulez faire. Personnellement je faisais partie intégrante de la famille et il m’arrivait presque tout le temps de « travailler » hors de mes heures parce que ça me faisait plaisir. Si vous habitez seuls et que vous êtes indépendants, il faut vous préparer à retomber dans une forme de dépendance familiale, si au contraire vous n’avez pas encore quitté le cocon familial il faudra faire des efforts de responsabilisation car vous serez traité comme un adulte en pleine possession de ses capacités.

Les qualités pour être au pair

Bonne nouvelle! Vous pouvez tous devenir au pair! Aucun diplôme ou expérience ne sont requis. Que vous soyez un garçon ou une fille peut importe tant que vous êtes suffisamment responsable et de confiance pour vous occuper d’enfants. Il faut bien sûr avoir au moins 18 ans, pour la suite pas de limite d’âge mais passé 30 ans ça sera plus difficile de trouver une famille. Pour être au pair il faut adorer les enfants et surtout avoir une grande passion pour les jeux sinon vous risquez de vite vous lasser…! Il faut être prévoyant et responsable, n’oubliez pas qu’on vous confie la vie d’un petit être humain, cela implique notamment pensez à sa sécurité, ses besoins et à son bien-être. Il faut être patient, compréhensif, de bonne humeur, impliqué dans vos tâches, motivé. C’est super si vous allez dans un pays où vous connaissez déjà la langue mais partir au pair peut aussi être l’occasion d’apprendre une nouvelle langue. Ce n’est pas grave si vous ne parlez presque pas la langue mais il vous faut au moins quelques bases et une réelle envie de progresser vite pour vous faire comprendre, notamment par les enfants sinon cela risque d’être handicapant dans le temps. Certaines familles souhaitent aussi que vous parliez uniquement français à leurs enfants, dans ce cas maîtriser une langue étrangère n’est pas forcément obligatoire, à condition de pouvoir vous faire comprendre par les autres membres de la famille et à l’extérieur… .

Comment trouver une famille d’accueil?

Il existe un nombre incalculable d’organisme pour trouver une famille au pair, parmi lesquels des payants et des gratuits.

Lorsqu’on cherche des informations sur les agences de séjours au pair, les organisme payants sont le plus souvent plébiscités pour leur sécurité et leur suivi. En déboursant entre 150 et 300€ une agence s’occupera de transmettre votre profil à des familles et vous en proposera quelques unes puis elle prendra des nouvelles tout au long de votre séjour et sera présente en cas de problème. Enfin, ça c’est l’argument marketing. La réalité est souvent toute autre. En tant qu’au pair j’ai reçu plusieurs témoignages négatifs d’autres au pairs sur ce type d’agences payantes. Souvent il n’y a aucun suivi, des familles sont imposées aux au pairs, et il a plusieurs cas d’abus où l’au pair est considérée comme du personnel de maison. Je ne dis pas que toutes les agences sont comme ça, il y en a même sûrement des sérieuses. Pour ma pars je ne suis pas pas passées par ce type d’agence et je vous recommande de faire de même pour être libre de choisir une famille par vous même et économiser votre argent.

Les agences en lignes, elles ont souvent l’avantage d’être gratuites mais il faut aussi les trier car elle ne sont pas toutes sérieuses et comme elle sont gratuites c’est un peu la porte ouverte à n’importe qui. Comme dans cet article je souhaite aussi vous partager ma propre expérience je ne vais vous parler que de l’organisme par lequel je suis passée les deux fois et dont je suis pleinement satisfaite. Ce site c’est aupairworld.com, une société allemande qui met en relation des millions d’au pairs et de familles par l’intermédiaire de son site internet. L’inscription est entièrement gratuite pour les au pairs, les familles doivent en revanche payer un forfait et apporter des garanties, cela permet de sécuriser les échanges. Le but d’aupairworld est simple, chacun rédige une annonce avec des critères précis sur ces attentes, la durée du séjour souhaité, le pays et situation géographique envisagés…

A partir de là vous aurez accès à une liste sans cesse actualisée de familles qui correspondent à votre profil. Libre à vous d’envoyer une demande de contact à la famille ou de répondre à des familles qui vous ont contactées. C’est un site vraiment simple d’utilisation et qui permet par les photos et le descriptif de pouvoir se projeter ou non au sein d’une famille. Une fois que vous avez trouvé votre famille, il est fortement conseillé de rédiger avec elle, un contrat mis à disposition par AupairWorld. Ceci est un réel gage de sécurité en cas de litige. Sur le site vous trouverez également tout un tas de conseils pour organiser votre séjour au pair, notamment les formalités administratives de chaque pays, le salaire minimum pour chaque pays, les obligations médicales… . J’ai utilisé cette plateforme à deux reprise, pour partir en Italie et en Allemagne, je l’ai conseillée à des amis et j’ai rencontré d’autres au pairs qui l’avaient aussi utilisés. Nous avons tous eus des expériences réussies. Cela ne veut pas dire que ce site est fiable à 100%, vous pouvez très bien tomber sur une famille qui ne vous correspond pas mais c’est de mon point de vue un site très fiable auquel vous pouvez adhérer sans problème.

Sachez qu’en plus contrairement à d’autres organismes qui imposent des durées de séjours, vous pouvez sélectionner la durée de votre choix de 1 à 24 mois.

Comment bien choisir sa famille au pair?

En détaillant bien vos attentes dans votre profil vous allez déjà être orienté vers des familles qui correspondent à vos critères de base: pays, situation familiale, nombre et âge des enfants, tâches demandée, durée du séjour…

A vous ensuite de partir à le recherche d’une famille avec laquelle vous pensez avoir un bon feeling. N’oubliez pas que vous allez vivre à plein temps avec cette famille, mieux vaut bien vous entendre.

Guide pratique pour partir au pair

Privilégiez déjà des profils avec une à plusieurs photos. C’est important de savoir à qui on a à faire. Multiplier les échanges par mail via la boîte de dialogue du site en posant des questions précises sur les attentes de la famille et en expliquant vos propres attentes. Enfin, prévoyez un à plusieurs skypes. C’est important de voir et d’entendre les personnes. Cela vous permettra de vous faire une idée plus précise de qui ils sont et pour la famille c’est aussi très important de savoir qui vous êtes car ils vont vous confier leurs enfants. Soyez vous mêmes et soyez honnêtes dans vos intentions. Ne choisissez pas une famille parce que la maison est belle, la ville vous plaît où je ne sais quoi, choisissez là d’abord parce que vous vous entendez bien et qu’elle correspond aux aspirations que vous avez de ce séjour. S’il y tout c’est encore mieux!

Les questions importantes à poser et se poser lors de l’entretien

Il y en a beaucoup mais parmi les plus importantes je citerai celles-ci:

  • Quels sont précisément les tâches que vous devrez effectuer? Qu’attendent-ils de vous et de cet échange?
  • A quoi ressemble leur journée type?
  • Comment sera réparti votre emploi du temps, votre temps libre?
  • Quel sera votre place dans la famille? Pourrez-vous participer aux activité avec eux si vous le souhaitez.
  • Quelle position devez vous adopter face aux enfants? Certaines familles attendent de vous que vous exerciez une certaine autorité tandis que d’autre vous interdirons de réprimander les enfants. C’est important d’être informé sur les règles d’éducation et de connaître votre rôle.
  • Le mode de vie de la famille vous convient-il? Certaines familles peuvent être très croyantes, végétarienne… Il faudra être sûr de pouvoir vous adapter à leurs habitudes.
  • Quels sont les jeux et passes-temps préférez des enfants?
  • Comment est la ville/le village où ils habitent?
  • Est-ce facile de se déplacer en transport en commun, y a t-il une place pour votre voiture si vous venez en voiture?
  • Existe t-il une école de langue à proximité? Si vous souhaitez prendre des cours.
  • La famille prévoit-elle de vous assurez ou non (assurance responsabilité civile, et maladie si hors EU)? Très important!
  • Quelle somme d’argent la famille prévoit-elle de vous verser?

Si tout semble vous convenir, foncez!

Côté paperasse…

Rien de très compliqué, pensez néanmoins à quelques documents qui ont leur importance. Le contrat au pair dûment rempli sera une garantie pour vous comme pour la famille. Une carte d’identité et/ou un passeport en cours de validité. Une carte européenne d’assurance maladie pour les séjours dans l’Union Européenne ou un autre contrat pour l’étranger. Une assurance de responsabilité civile en cas d’accident, à négocier avec la famille. Un permis international si vous êtes amener à conduire dans un pays qui ne reconnait pas le permis français. Un certificat médical, qui est parfois demandé. Une autorisation de travailler sur le territoire pour certains pays comme le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le plus simple est alors d’obtenir un PVT. Pour les pays hors de l’Union-Européenne, je vous invite à faire des recherches sur les modalités d’entrées et d’en discuter avec votre famille d’accueil avant toute prise de décision.

Dernier conseil: Enjoy

Une fois tous ces détails pris en considération il ne vous reste plus qu’à profiter à fond de votre aventure! Être au pair reste à ce jour une de mes plus belles expériences de vie et je ne peux que vous souhaitez qu’il en soit de même pour vous!

Si vous avez des questions, où si vous souhaitez témoigner de votre expérience, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire.

 

Vous aimerez aussi

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée

Qui suis-je?

Hey! Bienvenue sur ce blog

Moi c'est Harmonie, une travel addict toujours en manque de nouveaux horizons! A travers L'Exploraterre je t'invite à voyager autour du monde au gré de mes explorations. Prêt à rejoindre l'aventure?

Restons en contact sur

Ils en parlent!