" Le blog qui vous emmène en voyage "

Danemark: Mes 10 immanquables à Copenhague en hiver

nyhavn, copenhague, danemark, 10 immanquables à Copenhague

Vous prévoyez une escapade à Copenhague et vous êtes à la recherches des meilleurs découvertes et expériences à faire dans la capitale danoise? Dans cet article je vous présente mes 10 immanquables à Copenhague, une liste de toutes ces choses que j’ai aimé voir et faire pendant mon voyage.

1. Se balader sur les quais de Nyhavn

S’il y a bien un endroit qui devait figurer dans la liste des mes 10 immanquables à Copenhague, c’est le port de Nyhavn! Certes c’est un des quartiers les plus touristiques de la ville, mais aussi un des plus beaux avec ses deux rangées de vieux immeubles multicolores qui s’étendent le long du canal où mouillent d’anciens caboteurs à voile.

nyhavn, copenhague, danemark

Si le quartier garde son charme d’antan c’est en partie puisqu’il a été catégorisé port-musée par le maire de Copenhague dans les années 70. Le canal a été construit au 17ème siècle par les prisonniers de guerre suédois afin de relier la mer Baltique à la place royale et en faire un axe commercial stratégique pour les navire de commerce et de pêche.

nyhavn, copenhague, danemark

nyhavn, copenhague, danemark

Comme tous les ports il s’agissait aussi d’un lieu de débauche mêlant alcool et prostitution. Aujourd’hui, il est très agréable de se balader le long des quais pour admirer les jolies façades et les vieux bateaux amarrés. L’endroit est très photogénique et toujours animé, grâce notamment aux nombreux bars et restaurant qui bordent le canal.

nyhavn, copenhague, danemark

2. Profiter de la magie de Noël au jardins de Tivoli

Tivoli a été inauguré en 1843, ce qui en fait un des plus anciens parcs à thèmes du monde! Niché en plein centre ville c’est un endroit hors du commun à ne pas manquer, que l’on soit amateur de sensations fortes ou pas. L’entrée au parc n’inclut pas les tickets pour les 38 attractions qui se payent comptant ou en achetant un ticket combiné. Une des plus jolies périodes pour profiter du parc est certainement Noël, puisque Tivoli enfile son manteau d’hiver pour nous offrir un pur moment de magie!

jardins de tivoli, copenhague, noel à copenhague, noel aux jardins de tivoli

jardins de tivoli, copenhague, noel à copenhague, noel aux jardins de tivoli

20181214_144111

Le parc se couvre d’un manteau de neige artificielle, les allées s’emplissent de petits chalets nordiques où l’on retrouve tout plein d’artisanat, boules de neige, fourrures, vêtements chauds… et une délicieuse odeur de vin chaud et de gaufres flotte dans l’air. Le meilleur moment pour s’y promener est en milieu d’après-midi, la nuit tombe à 15h30 et laisse place à un spectacle de lumière grandiose grâce à toutes les illuminations qui recouvrent les arbres et les structures du parc.

jardins de tivoli, copenhague, noel à copenhague, noel aux jardins de tivoli

jardins de tivoli, copenhague, noel à copenhague, noel aux jardins de tivoli

Parmi les attractions on retrouve, des montagnes russes, une partie scandinave et une partie asiatique avec un pavillon et un pont chinois, des balades de barques, du tir à la carabine, des manèges de foire… en bref de quoi bien s’amuser en famille ou entre amis! Bref, Tivoli est un de mes immanquables à Copenhague!

Prix: Parc seul 120DKK (~16€) / Parc + attractions 395DKK (~53€)

3. Faire la tournée des marchés de Noël

Si vous venez au Danemark pendant la période des fêtes de fin d’année, un des immanquables à Copenhague est d’aller vous promener sur les différents marchés de Noël de la ville. Il ne sont pas à comparer avec ceux d’Allemagne, mais tout de même très sympas à découvrir!

marché de noel copenhague, danemark

Parmi mes préférés il y celui de Nyhavn, le long des quais et sur la place, ceux de Hojbro Plads et Kgs. Nytorv situés sur des places du centre ville et également celui de Tivoli!

marché de noel copenhague, danemark

A l’intérieur de ces villages éphémères de chalets, vous retrouverez de l’artisanat local et international et tout plein de bonne choses à manger. Je vous conseille d’ailleurs de vous laisser tenter par une une currywurst au feu de bois ou par un cornet d’amandes caramélisées!

4. Visiter la brasserie Carlsberg

L’amatrice de bière que je suis ne pouvais pas passer à côté de la visite d’une des plus célèbres brasseries du monde! La société a été créée en 1847 par Jacob Christian Jacobsen au pied d’une colline dans la banlieue de Copenhague et le nom donné en hommage à son fils, Carl alors âgé de 5 ans. Littéralement Carlsberg signifie donc « la montagne de Carl ». Ce n’est pas vraiment une visite d’entreprise mais plutôt une visite de musée dans certains anciens bâtiments de la brasserie, qui attend le visiteur.

visit carlsberg copenhague

visit carlsberg copenhague

On y découvre l’histoire de la bière autant que l’histoire de la famille Jacobsen et de la brasserie, à travers d’anciens objets, des photographies et des films. C’est complet et plutôt intéressant! Et, ça vaut le coup juste pour découvrir la plus grande collection de bières du monde! 16 970 bouteilles de tous les pays exposées sous vitrine, vraiment impressionnant!

visit carlsberg copenhague, plus grande collection de bières au monde

La visite libre se termine bien évidemment par une petite dégustation. Skål!

NB: Visit Carlsberg entre dans une phase de modernisation à partir de décembre 2018 et sera fermé jusqu’en 2020

Prix: 100DKK (~13€)

5. Pénétrer dans la ville libre de Christiana

Fondée en 1971 par une communauté principalement hippie, Christiana s’auto-revendique comme une ville libre en autogestion comptant environs 800 habitants. Pénétrer dans la ville de Christiana c’est un peu comme pénétrer dans un autre univers, le voitures sont interdites, les habitations sont pour le moins atypique, la végétation est omniprésente, l’art partout.

ville libre de christiana, copenhague, danemark

Amateurs de steet-art, c’est d’ailleurs un des endroits immanquables à Copenhague, lors de votre voyage! Ici les fresques sont justes magnifiques! Il y a également plusieurs scènes qui organisent des concerts, l’endroit doit être très agréable en été.

ville libre de christiana, copenhague, danemark, street art copenhague

ville libre de christiana, copenhague, danemark, street art copenhague

Il ne faut pas oublier qu’ici la consommation de drogue douce est légale et la vente s’effectue aux yeux de tous sur une place centrale c’est pourquoi les photos sont interdites et certaines règles doivent également être respectées en entrant dans la communauté.

6. Admirer les collections du Musée National d’Art

La capitale compte un si grand nombre de musées, qu’il est difficile d’en choisir un. Mais, je pense que le Statens Museum for Kunst (SMK) fait partie des immanquables à Copenhague. Ce musée des beaux-art compte plusieurs milliers d’œuvres du 12ème siècles à aujourd’hui. A la différence d’autres musées comme le Prado à Madrid, on y trouve peu de scènes religieuses mais plus de scènes de vie, de paysages et de portraits, ce qui à mon sens enrichit la visite.

Statens Museum for Kunst (SMK) copenhague

Statens Museum for Kunst (SMK) copenhague

C’est également à bon moyen de découvrir les artistes danois qui ont marqué leur époque comme Jens Juel ou Laurits Andersen Ring. On y découvre aussi le travail de grands maîtres de l’art classique comme Rubens, Rembrandt ou encore Bloemaert mais aussi celui d’artistes modernes comme Picasso, Matisse, Modigliani… En bref ce musée m’a beaucoup plu et je vous le conseille.

Statens Museum for Kunst (SMK) copenhague

Prix: 120DKK (~16€)

7. Flâner dans les rues du centre ville

Le centre ville de Copenhague est principalement composé de grandes artères commerçantes délimitées par des immeubles à trois ou quatre étages, tantôt en brique, tantôt aux façades colorées et de style classique.

Copenhague centre ville

Copenhague centre ville

Si je devais décrire l’architecture je dirai que c’est au final un bon mélange entre l’architecture allemande et néerlandaise. Vous savez que j’aime me perdre dans les villes, et j’ai bien aimé découvrir le centre ville de Copenhague à pied. C’est calme et vivant à la fois, on s’y sent en totale sécurité et il est assez facile, au hasard de la visite, de tomber sur de belles boutiques, des cafés sympas, de jolies places, des passages couverts, des artistes de rue…

Copenhague centre ville

Copenhague centre ville

Si vous recherchez un peu plus de tranquillité, je vous conseille d’aller vous balader du côté de Christianhavn. Le quartier est plus résidentiel et traversé par différents canaux.

Copenhague centre ville

Copenhague centre ville

8. Pousser la porte des églises

C’est toujours intéressant de pousser la porte d’une ou deux églises lorsqu’on découvre une ville. Pour ce qui est de mes immanquables à Copenhague, je vous invite à découvrir la Marmorkirken, une église roccoco du 19ème siècle et son impressionnant dôme de 31 mètres de diamètre. L’intérieur est plutôt sobre et la voûte magnifique!

Marmorkirken copenhague

Marmorkirken copenhague

Et, il ne faut pas manquer non plus la Vor Frelsers Kirke, un église luthérienne baroque du 18ème siècle, connue pour sa flèche en spirale et son escalier externe en colimaçon. Il est d’ailleurs possible de monter au sommet du clocher pendant la belle saison. l’intérieur est sobre et élégant, mélangeant le blanc et le bois. L’autel et ses anges sont magnifiques, tout comme l’orgue. Avec un peu de chance vous pourrez même profiter d’un petit concert d’orgue, comme le jour de ma visite.

Vor Frelsers Kirke copenhague

Vor Frelsers Kirke copenhague

9. Découvrir le château de Christiansborg

Il y a plusieurs châteaux à découvrir à Copenhague et ses proches alentours, j’ai décidé de visiter celui de Christiansborg pour la richesse des éléments de visite. On peut en effet découvrir le château, mais également les ruines des premières fondations, les cuisines et les écuries.

La château, qui accueille désormais le siège du parlement danois, compte trois versions suite à deux incendies. La première version du château date du 18ème siècle. L’architecture est donc influencée par différents styles, baroque, néoclassique et néobaroque. Si l’extérieur est assez austère, l’intérieur est quant à lui somptueux!

Christiansborg copenhague

Au fil des pièces on découvre de très beaux éléments de mobiliers, de magnifiques tapisseries et des murs couverts de marbres ou de dorures. Mention spéciale pour la bibliothèque et sa galerie ainsi que pour la salle de réception et ses tapisseries modernes aux couleurs très vives qui retracent l’histoire de la royauté au Danemark.

Christiansborg copenhague

Christiansborg copenhague

Les sous-sols abritant les ruines des anciennes fondations sont intéressants. La visite de la cuisine n’est à mon sens pas nécessaire. Les écuries quant à elle valent le coup d’œil pour la collections de selles du monde, les stalles avec les chevaux royaux et la collection de carrosses dont des traîneaux scandinaves, des pièces assez rares que l’ont ne voit pas habituellement.

Prix: Ticket combiné 160DKK (~21€)

10. Aller dire bonjour à la petite sirène

Bien sûr, on ne peut pas venir à Copenhague sans allez voir la petite sirène! Même si c’est certainement l’endroit le plus touristique de la ville! Cette statue créée par l’artiste Edvard Eriksen à la demande de Carl Jacobsen (le fils du fondateur de la brasserie Carlsberg) en 1923 est devenue le symbole de la capitale danoise. Est ce qu’elle est si impressionnante que ça? Non. Fait-elle partie des immanquables à Copenhague, je dirai oui, mais plus pour le mythe qu’elle véhicule que pour l’oeuvre elle-même.

petite sirène copenhague

 

Rejoindre Copenhague depuis l’aéroport et se déplacer en ville

Le plus simple et le plus économique pour vous rendre dans le centre ville depuis l’aéroport reste de prendre le métro ou le train. Il vous faudra à peine 15 minutes pour rejoindre le centre ville. Un ticket de métro ou de train valable 1h30 coûte 24DKK soit environ 3€. A savoir que ce ticket est valable aussi bien pour le métro que le train ou le bus, et qu’il n’y a pas besoin de le composter. Pour le métro prenez le M2, une seule direction possible depuis l’aéroport et descendez à Norreport. Pour le train, il faut prendre le Regional en direction de Helsingor et descendre là aussi à Norreport. Je trouve le métro plus facile si vous résidez dans le centre.

Copenhague en transport en commun

Il existe deux lignes de métro à Copenhague, qui suivent plus ou moins le même itinéraire. Le M2 vous permet cependant de vous rendre à proximité des principaux lieux touristiques. Il y a aussi plusieurs lignes de train pour circuler en ville mais je ne les ai que rarement empruntées. A savoir que le métro circule H24 à raison de toutes les 2-6 minutes en journée et toutes les 15-20 minutes la nuit.

Pour ce qui est du réseau de bus, la ville est très bien desservie mais décoder un plan de bus n’a jamais été un tel casse tête! La même ligne peut rejoindre trois destinations différentes en suivant le même itinéraire… bref, merci le planificateur de trajet google maps qui s’est révélé très, très efficace pour se déplacer en bus pendant ce séjour! Les lignes A et C, qui desservent une bonne partie de la ville, circulent elle aussi pendant la nuit, ce qui est très pratique si on veut sortir tard!

Un ticket à l’unité pour les transports en commun coûte 24DKK (~3€) pour 1h30. Il existe aussi des city pass de 24h-80DKK (~11€), 48h-150DKK (~20€), 72h-200DKK (~27€) et 120h-300DKK (~40€). Vous l’aurez compris il est donc plus avantageux de prendre un city pass ou bien de se procurer la Copenhagen Card qui en plus des visites inclut les transports.

Vous retrouverez ici le site officiel des transports en commun à Copenhague et ici le plan du train et du métro. Comme je vous l’ai dit, mieux vaut utiliser google maps pour le réseau de bus.

Copenhague à vélo

Copenhague a été élue à deux reprises « Capitale la plus cyclable du monde ». C’est vrai qu’on y trouve des pistes cyclables et des vélos de partout, c’est une véritable institution, peut-être même plus qu’à Amsterdam, alors c’est pour dire! La plupart des habitants se déplace d’ailleurs de cette manière. Il y a de nombreux loueurs de vélo en ville. Le prix de la location pour une journée est d’environ 75DKK (~10€) et de 350DKK (~45€) pour une semaine.

vélos copenhague

La ville propose également un système de vélos en libre service, appelé Bycyklen. Les vélos sont tous équipés d’un GPS intégré et les stations sont indiquées sur le plan de ville. Le prix s’élève à 15DKK (~2€) pour 30min. La seule contrainte de ce système c’est qu’il faut créer un compte en ligne et insérer un moyen de paiement. Vous vous connecter à votre compte pour débloquer le vélo et le montant sera directement débité lorsque vous déposer le vélo à une autre station.

 

J’ai testé pour vous: La Copenhagen Card

C’est la première fois que je teste ce genre de carte car j’aime bien ma liberté de mouvement mais Copenhague étant une destination assez chère et prévoyant de visiter plusieurs sites payants, je me suis intéressée à la Copenhagen Card.

Qu’est ce que c’est? La Copenhagen Card est une carte touristique qui vous donne gratuitement accès à 86 attractions et musées à Copenhague et dans sa région ainsi qu’à une illimité dans les transports en commun (bus, train, métro). Il existe différentes formules selon la durée de votre séjour: 24h pour 54€, 48h pour 77€, 72h pour 93€ et 120h pour 121€.

Etant restée plus de 5 jours sur place cette carte a été vite rentabilisée et je vous conseille vraiment cette option si vous comptez utilisez les transports en commun et visiter de nombreux sites payants.

Des questions? D’autres sites à ajouter à cette liste? J’attends vos commentaires!

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée

Qui suis-je?

Hey! Bienvenue sur ce blog

Moi c'est Harmonie, une travel addict toujours en manque de nouveaux horizons! A travers L'Exploraterre je t'invite à voyager autour du monde au gré de mes explorations. Prêt à rejoindre l'aventure?

Restons en contact sur

Ils en parlent!