" Le blog qui vous emmène en voyage "

Portugal: Itinéraire 8 jours de Porto à Lisbonne

20171119_135842

Je sais que vous êtes nombreux à rechercher des idées d’itinéraires pour organiser par vous mêmes votre voyage. C’est pourquoi, je vous partage aujourd’hui mon itinéraire de 8 jours au Portugal. Porto, Aveiro, Lisbonne, Sintra, découvrez les endroits que j’ai visité, mes moyens de transport sur place et mes bons plans resto et logement.

 

Porto – Jour 1 – Centre historique

Ce premier jour est consacré au centre historique de Porto. Le but de cette journée est de découvrir à pied les monuments remarquables de la ville et de s’attarder dans les ruelles commerçantes.

J’ai commencé ma découverte par la Praça da Liberdade, la plus grande place de la ville ou vous pourrez découvrir d’anciens immeubles chics ainsi que l’hôtel de ville et son clocher. Cette place m’a beaucoup faite penser à l’ambiance de Madrid. Je me suis ensuite rendue jusqu’à l’église Da Trindade. Comme la plupart des églises au Portugal, l’intérieur est extrêmement riche en dorures et œuvres d’art. Après ça, direction le marché de Bolhao!

Marché de bolhao Porto, Portugal

Marché de bolhao Porto, Portugal

J’ai adoré ce petit marché typique semi-couvert et son ambiance. Il n’est pas très grand mais on y trouve de tout et on peut également s’attabler à la terrasse de quelques gargotes pour déguster du poisson grillé, chose que je vous recommande de faire! Ensuite, rendez-vous à deux pas du marché pour découvrir la très jolie Capela das Almas, une chapelle dont la façade est entièrement recouverte d’une fresque d’azulejos bleus.

Façade en azulejos Porto, Portugal

D’ailleurs, ici la plupart des immeubles sont recouverts de céramique, un véritable musée à ciel ouvert! Je redescends ensuite la Rua Santa Catarina en direction de l’Eglise sto. Ildefonso. La Rua Santa Catarina est la principale artère commerçante de Porto, vous y retrouverez la plupart des enseignes et de nombreux cafés. Clairement l’endroit à ne pas rater pour les serial shoppers!

Porto, Portugal

J’ai ensuite découvert l’église sto. Ildefonso  qui possède elle aussi une très belle façade en azulejos bleus qui contraste avec les pierres de taille grises.

Capela das almas, porto

L’après-midi, direction la Livraria Lello, cette très vieille librairie fait partie des immanquables de Porto. Elle est très connue pour avoir inspiré J.K. Rowling lors de sa description de la boutique de baguettes magiques dans le roman Harry Potter. L’entrée est payante, 4€, mais si vous achetez un livre, ce prix se transformera en réduction. Malgré la foule, c’est un lieu où il faut pénétrer, ne serait-ce que pour admirer les très belles boiseries en trompe l’œil du plafond et les grandes étagères à l’ancienne.

librairie Lello, Porto, Portugal

Après cette visite, j’ai décidé d’aller faire un petit tour du côté de l’Eglise das Carmelitas et de la Parça da Cordoaria

Porto

et je me suis finalement retrouvée à l’intérieur du Centro Portugese da Fotografia, une ancienne prison aujourd’hui transformée en galerie photo. A l’étage vous trouverez même un petit musée consacré aux appareils photos à travers les âges. La visite n’est pas très longue mais pas inintéressante et l’entrée est gratuite. Enfin, pour finir la journée en apothéose, quoi de mieux que de monter au sommet de la Torre dos Clérigos pour le coucher de soleil. Un clocher haut de 76m qui offre un magnifique panorama à 360°c sur Porto.

Coucher de soleil Porto, torre dos clerigos porto

Un de mes lieux préférés, en même temps vous connaissez ma passion pour les tours et les clochers n’est-ce pas? Prix 4€. Pour finir, j’ai profité des dernières lueurs du jour depuis l’esplanade de la Cathédrale, un monument imposant à l’allure de château fort. Si l’architecture est remarquable, j’ai été plutôt déçue par l’intérieur froid et dépouillé.

Porto – Jour 2 – Rives du Douro

Ce deuxième jour de découverte est consacré au Port de Porto, aux rives du fleuve Douro et à la visite des caves de la plus célèbres boisson du pays, le Porto. C’est parti! J’ai décidé d’y accéder en passant par le Mercado Ferreira Borges, sans m’y attarder pour autant. J’ai ensuite longé toute la Cais da Ribeira, la promenade des rives du Douro, jusqu’au Ponte do Luis I.

cais da ribeira Porto

Pont Dom Luis porto, port de Porto

C’est vraiment très agréable de flâner sur les quais, l’ambiance est festive et joyeuse, le panorama magnifique, bref un gros coup de cœur pour cette partie de la ville qui reste très différente du centre historique. Une des activités principales ici c’est de faire un tour sur le fleuve en bateau, et pas n’importe quel bateau, un rabelo, l’embarcation qui sert à transporter les tonneaux de porto de la vallée du Douro jusqu’à la mer. Impossible de ne pas se laisser tenter par les plaisirs d’une navigation fluviale!

Rives du Douro Porto

Il y une forte concurrence entre les différentes compagnies, et certains bateaux sont plus touristiques que d’autres. J’ai pour ma part opté pour Cenario do Douro, une compagnie qui ne faisait pas de racolage et dont l’aspect des bateaux est vraiment typique. La traversée dure environs 45min et fait une grande boucle qui passe par la marina do Freixo à la marina da Afurada.

Tour en rabello Porto

Excursion en bateau sur le douro, portugal

La traversée était vraiment très agréable et le prix plus que raisonnable, 12€ comprenant un bon pour une dégustation de Porto dans la cave Cruz. Direction ensuite les caves de Porto! Pour ça j’ai traversé le Ponte Do Luis I à pied,

Ponte dom luis, porto

puis avant les dégustation je me suis baladée le long des quais. C’est certainement de là que vous aurez la plus belle vue sur le centre historique de Porto.

Vue sur Porto, rabello

Au cours de ma balade j’ai eu la grande surprise de tombée sur une oeuvre du street artiste Bordalo II. Sa spécialité intégrer aux façades d’immenses animaux en objets recyclés. Je suis fan de ses œuvres éparpillées au quatre coins de l’Europe. Rendez-vous ensuite dans la cave de Cruz, alors en fait ce qu’ils appellent « cave » sont plus des boutiques que des véritables caves où les tonneaux sont entreposés, celles-là se situent plus dans la périphérie.

La cave de Cruz a aménagé un petit musée interactif pour retracer l’histoire de la production du vin de Porto et vous pouvez même prendre part gratuitement à un voyage en réalité augmenté au fil du fleuve.

En achetant mon billet pour le téléphérique, j’ai gagné un bon supplémentaire pour une dégustation dans une autre cave, alors direction  la cave de Quita Santa Eufemia qui se situe à deux pas de la petite église de Santa Marinha.

église santa marinha, porto

Cette deuxième cave aux allures de bar à vin est beaucoup plus typique, on y trouve des tonneaux de Porto, du fado et de grandes tables conviviales en bois.

Pour finir cette journée, je décide de prendre le téléphérique qui m’emmène jusqu’à la partie supérieure du Ponte do Luis I. C’est toujours agréable de voir une ville depuis les airs. Prix 6€. J’arrive au parfait moment pour profiter du coucher de soleil sur le Douro, un moment complètement dingue! Le spot que je vous recommande chaudement si vous êtes amoureux des sunsets.

Coucher de soleil sur le Douro

Se rendre de l’aéroport au centre ville

Avant toute chose, il faut que vous sachiez que c’est très facile et peu coûteux de se déplacer au Portugal. Le plus simple et le plus économique reste de prendre le métro. Depuis l’aéroport, il vous suffit de prendre la ligne E (violette) en direction de Estadio do Dragao. Vous descendez à Trindade et vous prenez la ligne D (jaune) en direction de Santo Ovidio. Il vous suffit de descendre à Sao Bento, vous serez alors en plein centre ville. Le prix du ticket coûte 1,20€ vous pouvez aussi vous procurer la Porto Card pour bénéficier de réductions sur les visites et les transports ou la Carte Andante, la carte coûte 0,60€ et vous permet d’accéder à des forfaits journaliers ou des carnets de 10 trajets en bus, métro ou tramway. Vous trouverez ici le plan du métro de Porto. Si vous aimez la marche, il est facile de faire mon programme uniquement à pied, c’est que que j’ai fait et cela offre une véritable liberté.

Hébergement à Porto

Vous trouverez beaucoup d’hôtels et de Airbnb à Porto. J’ai pour ma part séjourné à l’auberge de jeunesse Yes! Porto Hostel. L’auberge est située au pied de la Torre Dos Clérigos, en plein centre ville. C’était parfait pour rayonner à pied et le prix valait vraiment le coup! Entre 14 et 15€ le lit/nuit dans un dortoir de 4. En revanche l’insonorisation extérieure était un peu mauvaise mais c’est un bon rapport qualité/prix pour économiser de l’argent.

Mes bonnes adresses à Porto

Je vous invite à découvrir mes restaurants préférés dans cet article!

Aveiro – Jour 3

Aujourd’hui je décide d’aller faire une excursion à Aveiro, On surnomme cette ville la Venise portugaise en raison de ses nombreux canaux. Après 1 heure de train depuis la gare de Sao Bento me voilà arrivée! La ville n’est pas très grande. C’est sympa de se balader dans le long des canaux et dans le centre mais il n’y a pas beaucoup de monuments remarquables.

Aveiro, Portugal, venise portugaise

Le canal principal est assez photogénique avec les nombreuses pirogues multicolores amarrées au pied des immeubles de couleur.

Venise portugaise, canaux d'Aveiro Portugal

Je vous recommande de prendre part à un tour sur les canaux à bord de l’un de ces bateaux qui servaient autrefois au transport du sel. Seul bémol, notre guide ne parlait qu’en portugais mais c’était tout de même très sympa.

Aveiro

Vous pouvez aussi traverser le pont de l’autoroute et marcher sur les berges des anciennes salines, j’ai pu y observer des colonies de flamants roses!

marais salants aveiro, portugal

La spécialité de Aveiro ce sont les Ovos Moles, une pâtisserie inventée par des nonnes. Elle se présente sous forme d’un petit tonneau en pâte d’hostie fourré d’un jaune d’oeuf mi-cuit mélangé à une grande quantité de sucre. Cette friandise se vend tout de même à presque 25€ le kilo! Je vous laisse tester mais je n’ai pour ma part pas adhéré.

Se rendre à Aveiro depuis Porto

Vous avez des trains urbains (U/urbano) directs qui partent de la Gare de Sao Bento toutes les 30min environ. Le prix d’un trajet simple est de 3,50€ ce qui fait un aller/retour à 7€. Le trajet dure un peu plus d’une heure. Vous pouvez acheter votre billet en gare avant le jour même. Je vous invite à chercher les horaires ici.

Ma bonne adresse à Aveiro

Lors de votre visite vous recommande d’aller goûter la spécialité du restaurant O Barril, la Bacalhau na Telha. Un plat de morue au four avec des pommes de terres rôties, de l’ail et une bonne dose d’huile d’olive, le tout servi dans une tuile en brique, oui, oui! Ce plat est une tuerie!

restaurant O barril, Aveiro

Compter 16€ le plat pour 2. Il existe de nombreuses sortes de Bacalhau, mais celle là est la meilleure que j’ai mangée!

Adresse: Rua 31 de Janeiro, 37

Lisbonne – Jour 4 – Chiado et le Bairro Alto

Après 4 heures de train à travers le portugal, me voici à Lisbonne, la capitale de pays. Autre ville, autre ambiance, la tranquillité de Porto laisse place à l’effervescence de Lisbonne. Ma découverte commence par la Praça Rossio, une des places principales de la ville. Je prends ensuite la direction du quartier de Chiado, en empruntant la Rua do Carmo, l’artère commerçante où se trouve l’ascenseur Santa Justa. En bifurquant à droite sur la Rua Carret, je me retrouve sur la petite place de Largo Camoes, une de ses nombreuses places que l’on peut retrouver à Lisbonne avec à chaque fois un petit kiosque et quelques cafés.

Bairro alto Lisbonne

Je continue mon expédition en passant par le Bica Funicular, vous savez, le funiculaire qu’on voit sur toutes les photos du Portugal! Puis direction le Mirador de Santa Catarina. J’y ai découvert un joli panorama sur le port de Lisbonne. Maintenant, direction le Bairro Alto, le vieux quartier de Lisbonne. Après avoir déambulé à l’improviste au gré des rues, je me retrouve sur le parvis de l’Eglise Trindade Coelho. Il faut absolument visiter l’intérieur de cette église, personnellement je n’ai jamais vue une église aussi riche auparavant, les murs sont couverts d’or et de tableaux. La journée se termine par le point de vue de S. pedro de Acanta. Dommage que tout soit grillagé le jour de ma venue, ce n’est donc pas un belvédère que je retiens.

Lisbonne – Jour 5 – Alfama et le château Santo Jorge

La journée commence par la découverte de la Praça Figueira, une autre place importante de la ville et un des lieux où vous pourrez attraper les lignes 23 et 28 du tramway. Je continue mon chemin à pied jusqu’à la cathédrale de Lisbonne.

cathédrale de Lisbonne, Tramway Lisbonne

Tout comme celle de Porto, elle aussi est fortifiée avec des tours en créneau puis direction le quartier d’Alfama. Mon quartier préféré de Lisbonne, un véritable coup de coeur! L’ambiance y est très différente avec l’impression de plonger dans un petit village où tout le monde se connait.

Alfama, Lisbonne, Portugal

L’endroit idéal pour se perdre dans les petites ruelles étroites qui tortillent sur plusieurs niveaux. J’ai apprécié me balader autour de l’église de Santo Estevao et son mirador.

Mirador Santo Estevao, Lisbonne, Portugal

Je me suis ensuite rendue jusqu’à l’église Sao Vincente de Fora où je suis tombée sous le charme de sa petite cour intérieure. Un endroit plein de calme parfait pour faire une pause à l’ombre des bougainvilliers et écouter le murmure des fontaines.

Eglise sao vincente de fora, Lisbone, Portugal

Après ça direction le Panthéon, un des monuments les plus imposants de la ville, l’entrée est payante mais on peur quand même franchir le pas de la porte gratuitement pour avoir un aperçu de l’intérieur. Sauf si ce genre d’endroit vous intéresse, ce n’est à mon sens pas une visite obligatoire. Je vous conseille plutôt d’aller au mirador Sophia do Mello, qui offre une vue magnifique sur le château Santo jorge et le centre ville.

mirador sophia do mello, Lisbonne, Portugal

En complément vous pouvez visiter le couvent da Graça et son cloître. J’ai ensuite visité le mirador das Portas do Sol et celui de Santa Luzia. J’ai adoré le mirador de Santa Luzia pour son cadre, une sorte de balcon romantique avec des colonnes, des fresques d’azulejos et un jardin remplit de rosiers et de bougainvilliers.

mirador Santa Luzia, Lisbonne, Portugal

J’ai ensuite pris la direction du château Santo Jorge. Un château fort qui domine toute la ville. L’entrée, 8,50€ donne accès aux remparts et au parc.

Château Santo Jorge, lisbonne, Portugal

La visite est surtout intéressante pour les différents points de vue, et c’est un spot sympa pour assister au coucher de soleil. En redescendant dans le centre ville, je suis tombée par hasard sur la Rua do Sao Cristovao, où vous pourrez découvrir de beaux portraits noirs et blancs des habitants, accrochés aux façades. Je décide de terminer la soirée au marché à manger de la Praça Figueira (fermeture à 21h). Vous y trouverez bière, sangria, assiettes de fromage, de charcuterie et d’autres spécialités portugaises et ibériques.

Lisbonne – Jour 6 – Baixa et musée de l’azulejo

Ma matinée est dédiée à la découverte du quartier de Baixa et ses grandes avenues rectilignes. Vous y trouverez de nombreuses boutiques et également beaucoup de restaurants, préparez-vous à être racolé à tous les mètres… Je me suis rendue jusqu’à la Praça Comercio, la place principale de Lisbonne puis j’ai longé le front de mer jusqu’au marché couvert de la Ribeira. Je n’ai personnellement pas aimé cette partie de la ville assez impersonnelle et le marché de la Ribeira était décevant, très cher, sans personne et peu de commerçants, dommage. L’après-midi je suis partie visiter le musée de l’azulejo.

musée de l'azulejos, Lisbonne, Portugal

Malgré qu’il soit assez éloigné du centre ville, ce musée vaut le détour! Vous y découvrirez de très belles fresques en céramique, et leur évolution au cours des époques. Prix 5€.

Lisbonne – Jour 7 – Alfama et centre commercial

Je sais, je sais, je suis déjà allée à Alfama mais j’ai adoré ce quartier et je voulais y retourner pour terminer ma découverte. Cette fois je n’y vais pas à pied, je décide de monter dans un vieux tramway de la ligne 23, cette ligne suit une version raccourcie de l’itinéraire de la populaire ligne 28 tout en étant moins bondée.

vieux tramway Lisbonne

L’option idéale pour profiter du voyage! Prix du ticket 2,90€. Le tramway me dépose vers le mirador de Santa Luzia, puis de là je m’enfonce dans les artères étroites du quartier. C’est une très bonne idée car je tombe sur pleins d’endroits inexplorés! Parmi lesquels la Calcadinha da figueira, un quartier tout blanc

Calcadinha da figueira, Alfama, Lisbonne, Portugal

Street art, Alfama, Lisbonne, portugal

ou encore le Largo Peneireiro avec sa maison rose pétant et ses guirlandes multicolores. Avant de quitter Lisbonne je décide de me rendre au temple des serials shoppers, le centre commercial de Colombos et ses plus de 500 boutiques! Le prix des vêtements en France et au Portugal est à peu près similaire mais vous trouverez un très large choix d’enseignes en tout genre.

Se rendre de l’aéroport au centre ville

Pour se rendre de l’aéroport de Lisbonne jusqu’au centre ville, le plus simple et le plus économique est de prendre le métro. Depuis l’aéroport il faut prendre la ligne Vermelha (rouge) en direction de S. Sebastiao puis descendre à Alameda. Depuis la station Alameda vous prenez la ligne Verde (verte) en direction de Cais do Sobre et vous descendez à Rossio. Vous serez alors en plein centre ville de Lisbonne. Le trajet simple coûte 1,45€ auquel il faut rajouter la première fois les 0,50€ de la carte Carris que vous pouvez recharger à chaque fois que vous souhaiter prendre le métro. Vous trouverez ici le plan du métro de Lisbonne.

Se déplacer dans Lisbonne

Le centre touristique de Lisbonne est assez étendu et même si vous pouvez faire une grande partie à pied vous aurez sûrement besoin de prendre le métro, le bus ou le tramway durant votre séjour. Avec votre carte Carris vous avez la possibilité de charger un ticket 24h pour 6,30€ qui vous permet de prendre tous les moyens de transports cités et également les funiculaires. Le prix d’un trajet simple en métro coûte 1,45€, celui en bus 1,85€ et celui en tram 2,90€. Vous retrouverez ici les tarifs pour l’ensemble des transports en commun de la ville. Sur le site de Carris.pt vous retrouverez l’ensemble des lignes de bus (B) et de tramway (E).

Hébergement à Lisbonne

Comme à Porto vous n’aurez que l’embarras du choix pour trouver l’hébergement de vos rêves à Lisbonne. J’ai pour ma part séjourné dans la gare de Rossio et oui je suis sérieuse! C’est à moins de 10m des quais que l’auberge de jeunesse Lisbon Destination Hostel à trouvé refuge! Un lieu insolite niché dans le décor grandiose de la gare. Lisbon destination Hostel est une des plus belles auberges que j’ai pu fréquenter. La grande verrière du living room avec ses plantes tropicales est juste trop belle, le bâtiment est très bien insonorisé et le petit déjeuner gratuit. Le prix du lit/nuit dans un dortoir de 4 oscille entre 18 et 25€! Un lieux que je recommande chaudement!

Mes bonnes adresses à Lisbonne

Retrouvez mes restaurants préférés dans cet article!

Sintra – Jour 8

Sintra, c’était le lieu de villégiature de la royauté portugaise et une destination immanquable facile d’accès lorsqu’on vient au Portugal. On y trouve donc de nombreux châteaux et villas bourgeoises qui ont permis à la ville d’être classée à l’Unesco. On y accède en à peine 45min de train depuis la gare de Rossio et pour 2,25€. C’est là-bas qu’on trouve le célèbre Palacio da Pena, le Neuschwanstein portugais.

Palacio da Pena, Sintra, Portugal

Un château jaune et rouge construit au sommet d’une colline. Pas de chance avec la brume ce jour là, je n’ai pu profiter que de l’intérieur, le brouillard étant trop épais pour se balader dans les jardins, dommage! Prix 11,50€ pour le château et le parc. J’ai également visité la Quinta da Regaleira, un palais néogothique du 19ème entouré d’un magnifique parc romantique.

Quinta da regaleira, sintra, portugal

Quinta da regaleira, Sintra, Portugal

Cet endroit fût une très belle surprise où on se laisse aller dans un monde imaginaire à travers les puits, les tunnels et les fougères arborescentes. Prix 6€.

Jardin de la Quinta da Regaleira, Sintra, plus beaux parcs et jardins d'Europe

Puit en pierre, sintra, quinta da regaleira, portugal

Se rendre à Sintra depuis Lisbonne

Vous avez des trains urbains (U/urbano) directs qui partent de la Gare de Rossio toutes les 10min. Le prix d’un trajet simple est de 2,25€ ce qui fait un aller/retour à 4,50€. Le trajet dure environ 45min. Vous pouvez acheter votre billet en gare le jour même. Je vous invite à chercher les horaires ici.

Se déplacer dans Sintra

La distance entre les châteaux étant assez grande et le terrain montagneux, il vous sera difficile de tout faire à pied. Je vous conseille donc de faire comme moi et de prendre un bus hop on hop off. Devant la gare vous trouverez des bus de la compagnie Scoott URB qui proposent deux type de tickets. Le ticket circuit de Pena pour 5,50€, il vous permet de monter et descendre comme vous voulez et de visiter entre autre les châteaux de Pena, la Regaleira et des Maures. Le ticket journalier pour 12€ vous permet quant à lui de naviguer sur le circuit de Pena mais également d’aller jusqu’au Capo da Rocca ou Cascais. Vous pouvez consulter la brochure ici.

J’espère que mon itinéraire au Portugal vous donnera de bonnes idées de visites. Libre à vous de le réinterpréter selon la durée de votre voyage et vos propres aspirations.

Des questions, des conseils à me demander sur le Portugal? L’espace commentaire est à vous, je me ferai un plaisir de vous répondre!

 

Vous aimerez aussi

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée

Qui suis-je?

Hey! Bienvenue sur ce blog

Moi c'est Harmonie, une travel addict toujours en manque de nouveaux horizons! A travers L'Exploraterre je t'invite à voyager autour du monde au gré de mes explorations. Prêt à rejoindre l'aventure?

Restons en contact sur

Ils en parlent!